lundi 14 novembre 2016

J-8 : Préparatifs #1

A J-8 de mon vol pour le Chili, point de départ de mon voyage d'un an en Amérique du Sud, état des préparatifs.

Une question me trotte dans la tête depuis des semaines :

Comment rester végétarienne/lienne pendant 1 an dans le royaume des steaks, crustacés, leite condensada, pão de queijo, ceviche... et autres bestiaux que je ne souhaite plus consommer ???


Jusqu'à mon dernier voyage au Brésil, en janvier dernier, la première chose que je faisais en atterrissant était de foncer vers un petit pão de queijo (pain au fromage ultra moelleux) dès mon estomac sorti de l'avion... Et maintenant ?
Maintenant, même si en société je continue à accepter les plats contenant des produits laitiers pour "ne pas déranger", chez moi, j'ai remplacé mon bon vieux morceau de comté par des équivalents végétaliens, je fais à la maison ma mozzarella (enfin, on fait pour moi), je commande des sandwichs "neutres" aux Café des Augustes pour ensuite les remplir de pâtés végétaux, j'ai inventé une recette succulente de feijoada végétalienne, et je suis la reine des crêpes et des cookies sans œufs, ni beurre, ni lait de vache !

Mais une fois aux Amériques ??
J'ai trouvé un article qui pourra peut-être aider les âmes perdues qui sont dans ma situation :


Qui donne quelques très bons conseils auxquels je n'aurai pas forcément pensé ! Je testerai le rayon dieta en Argentine ! Et je raconterai les superbes anecdotes de voyages auxquelles j'ai déjà été confrontée au niveau culinaire (anecdote bonus en fin d'article).
Je ferai un petit état des lieux au fur et à mesure de mon aventure ! Ce qui est sûr c'est que je me lance ce défit pendant 1 an aux Amériques : rester fidèle à mes principes.

* * *

Anecdote bonus :

En février dernier, lorsque je suis arrivée à Salvador da Baia avec ma soeur, la famille de ma belle-mère baiana nous avait préparé un festin de bienvenue. Pour moi il y a avait... de la salade et des tomates ! Mais je m'en fiche, il m'en faut peu pour être heureuse ! La fille de ma belle-mère avait préparé une tourte à la viande (carne seca) pour accompagner les verdures et me voyant manger mes pauvres feuilles de salade elle me demande :
- Mais tu ne veux pas de la tourte ?
- Non merci, je ne mange pas de viande !
- Aaaaah ! Mince ! Si j'avais su, je l'aurai faite au POULET !!!

Et oui... Au Brésil, le poulet n'est pas une viande ! Pas de sang, pas de rouge, alors on ne le classifie pas dans la catégorie carne (viande). Sachez-le si vous voyagez au Brésil ou en Amérique Latine de manière générale !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire