lundi 12 septembre 2016

Cosette Cartonera : modèle économique

Modèle économique


Chez Cosette Cartonera
[d'après une idée originale d'Alexandre Guitton (dixit Grilo)] 
Les prix des livres s'adapte à votre porte-monnaie !

Vous trouverez donc, pour chaque livre du catalogue quatre catégories de prix :

  1. Le livre gratuit : pour ceux qui n'ont pas les moyens d'investir dans la culture, Cosette Cartonera propose 2 solutions :
    - Venir aux ateliers de fabrication des livres : en fabriquant vous-même votre exemplaire et en m'aidant à en fabriquer quelques uns, nous appliquons ensemble le principe d'aide réciproque, et vous pouvez repartir avec votre livre gratuit !
    - Vous pouvez consulter gratuitement les livres de Cosette dans la Libr(e)airie Cartonera du Café Lecture les Augustes à Clermont-Ferrand, à la Bibliothèque Universitaire Blaise Pascal de Clermont-Ferrand ou dans la rue si vous avez un peu de chance ! En effet, chaque livre du catalogue de Cosette bénéficie d'un tirage spécial pour le projet Cartons Vagabons : 5 exemplaires de chaque titre sera mis dans la rue pour que les passants puissent lire gratuitement les ouvrages en respectant le jeu, bien sûr : 
    « lis-moi, libère-moi : 
    je suis un livre vagabond, j'appartiens à la rue ».

  2. Le prix solidaire : il correspond au prix coûtant du livre qui comprend : le papier, l'encre, la colle, le fil, la peinture pour la fabrication du livre, ainsi que la rémunération de l'auteur(e) de l'ouvrage. Ce prix ne comprend pas la rémunération de la main d’œuvre pour imprimer, plier, massicoter et fabriquer l'ouvrage, pour vous, elle se fait bénévole dans le but de donner accès à la culture au plus grand nombre.

  3. Le prix de soutien : il correspond au budget nécessaire pour remplacer le livre qui a été acheté. Avec ce prix, le catalogue de Cosette se maintient, et il est possible de continuer à imprimer les ouvrages déjà existants grâce à une main d’œuvre bénévole.

  4. Le prix équitable : il correspond au prix qui crée de l'emploi. Il comprend donc le remboursement et le remplacement du livre, la rémunération de la main d’œuvre qui a fabriqué l'exemplaire ainsi qu'une petite marge qui permet de lancer de nouveaux ouvrages. Ce prix permet de faire exister le prix solidaire, de fait : ceux qui ont plus de revenus permettent à ceux qui en ont moins d'avoir un accès aux livres à des prix solidaires.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire