vendredi 4 juillet 2014

FAZENDA SÃO FRANCISCO: 
ÉQUILIBRE ET NATURE SAUVAGE

C'est Saint-François d'Assise qui nous accueille à la fazenda (qui lui fait honneur dans son nom): patron des animaux et du Pantanal


Nous avons donc choisi (sous les précieux conseils de Laurent) la Fazenda São Francisco pour goûter aux saveurs du Pantanal Sud et pour nous immerger pendant 4 jours dans l'ambiance, la faune et la flore 100% pantanera. Une fazenda est en fait une ferme qui peut fonctionner uniquement autour de l'agriculture et de l'élevage, mais qui bien souvent et de plus en plus allie le travail des terres avec l'écotourisme.




Dès notre arrivée, l'accueil a été des plus charmants. L'appartement était non seulement bien plus confortable que ce que nous espérions, mais en plus la nourriture de la cantine à fait chanter le ciel de notre bouche pour le reste de l'après-midi. Une cuisine simple mais typiquement pantanera avec des produits frais et cultivés sur place : churrasquinho, feijão vermelho, arroz branco, farofa de agua, queijo mineiro...











Avant de nous lancer dans la première activité de la journée, et une fois équipés de nos gilets de sauvetages, notre guide Elene nous invite à participer au goûter de araras  qui vivent aux alentours de la fazenda. Il suffit de les appeler en criant: ARAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARAAAAA!!! Et les voilà tous qui répondent de leur croassement perçant, répondant à l'appel de leurs aimables amis humains distributeurs de délicieuses bananes.



Nous prenons ensuite place dans un jeep avec Elene et deux autres personnes pour nous rendre au Corrixo do rio Miranda, petit bras de la rivière Miranda qui traverse la fazenda. Première approche de la nature sauvage du Pantanal et des œuvres d'art que la nature locale est capable de produire à bord d'une petite barque dite vira lata.



On voit se promener des jacarés du Pantanal

Garça

Difficile de croire qu'il s'agit du reflet des arbres en bas de la photo

Au long de cette paisible promenade, Elene nous a appris:
- Que maracanã signifie "oiseau à collier" en guarani 
- Que le jacaré du Pantanal n'est pas dangereux si on ne le provoque pas, on peut même se baigner avec!
- Qu'il existe dans ce petit morceau de rivière plus de 200 espèces de poissons, dont trois types de piranhas avec lesquels on peut aussi nager (sauf si on possède une grosse plaie ouverte)
- Et bien sûr, qu'il existe une façon aussi simple et merveilleuse de coexister en parfaite harmonie avec la nature: en respectant ce qu'il y a de fragile et de vulnérable et en observant avec les yeux plutôt qu'avec les mains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire