jeudi 20 février 2014

UNE JOURNÉE SUR LA ROUTE DE PIPA


Mercredi dernier, à l'occasion de l'arrivée de Bruna et Julien (ma grande grande sœur et mon beau frère), nous sommes tous partis en vadrouille pour aller visiter Pipa et les petits villages à proximité.
Pour ce faire, nous avons loué une voiture de 7 places pour pouvoir nous déplacer avec plus de liberté et ne pas dépendre des autobus. Petit plus: pour quelques réals de plus par personne, nous nous sommes permis de partir avec un guide, Gilmar,  qui nous a fait découvrir les plus beaux endroits et qui a eu l'amabilité de répondre à toutes nos questions de "touriste".

Départ à 8 heures du matin. Nous partons vers le sud de Natal en prenant la Rota do Sol. Après avoir dépassé le Maior Cajueiro do Mundo de Pirangi, notre premier arrêt se fait à Pirangi do Sul, où une petite rivière peuplée de bateaux de pêche rejoint l'océan face au regard indifférent des monstrueux buildings de luxe.




Nous reprenons notre route et réalisons notre halte suivante sur les côte de Búzios. Les paysages font tout simplement rêver. On pourrait croire que les paysages du littoral sont répétitifs et monotones, mais la profusion des couleurs, formes, odeurs et sensations auxquels nous sommes confrontés nous laisse tous autant que les autres ravis de cet agréable paseio.


Selon les points de vue...
On ne perçoit pas les mêmes couleurs...























Je ne cesserai d'être surprise tout au long de mon séjour de la quantité de sable présente dans la région. Partout où je marche, les dunes, les plages, les terrains ou les rues, je sentirai toujours sur la plante de mes pieds le chatouillement des quelques grains de sable qui se se faufilent inlassablement dans mes Havaianas.






Notre arrêt suivant est un peu moins envoutant car nous nous rendons compte que le guide nous conduit vers des lieux de consommation de masse où transats, eaux de coco et bières sont à disposition des voyageurs au bord de la Lagoa de Arituba.
Ce lac ne présente pas de grand intérêt, mais nous ne négligerons pas de prendre quelques savoureux "clichés" (dans tous les sens du terme).



La course au WIFI omniprésent
Sur le papier on peut lire: "Interdit de se laver les pieds"




























Mais il fallait garder nos émotions pour notre destination suivante: direction Camurupim pour découvrir la mystérieuse Pedra Oca.


 

Cette grosse pierre gravée se trouve à l'entrée d'une étonnante grotte dont l'accès dépend des aléas de la marée. Lorsque qu'elle est haute, on ne voit que quelques rochers pointer leurs nez à la surface de l'eau, mais lorsqu'elle est basse... Voilà dans quel ventre terrestre vous pourrez vous introduire:





La légende (ou bien les attrape-touristes) dit que:
1) Les personnes qui pénètrent cette grotte en faisant trois vœux verrons leurs souhaits réalisés.
2) Les mariés qui prennent une photo en son intérieur ne se séparerons jamais!
Tout dépend de la personne (ou des personnes) avec qui vous êtes accompagnez lorsqu'une compagnie de tourisme vous attrape sur la plage pour vous proposer cette visites touristiques guidées. Si les vendeurs voient un couple, ils tapent sur 2, en revanche, s'ils voient un groupe de personnes, ils tapent sur 1.
Ah... comme elles font rêver ces légendes...!

Cependant ATTENTION! Lorsque l'océan veut sortir son grand jeu pendant que vous préparez votre plus beau sourire qui vous permettra de vivre heureux et longtemps avec votre prince charmant, vous risquez d'avoir la peur de votre vie!


 


Mais ne craignez rien, c'est juste pour rire, l'océan ne vous fera pas de mal! Vous ressortirez juste mouillés, et vous aurez l'occasion d'avoir l'illusion armstronguesque de marcher sur la lune.










La Lagoa do Carcará que nous visitons ensuite n'est pas plus passionnante que la première. La route pour y parvenir est assez longue et sinueuse, on se croirait perdus dans la Pampa.




Cet escale sera pour moi l'occasion de découvrir un nouveau fruit brésilien: a azeitona. Terme qui bien évidemment nous fera penser à la aceituna de l'espagnol, et qui de fait renvoie à une variété d'olive tropicale que voici:


Le fruit est violet et sucré, sa texture ressemble à celle d'une cerise et son goût est légèrement sucré et incroyablement âpre!




PIPA

Ce village de pêcheurs et de touristes est soi-disant un des lieux IN-CON-TOUR-NA-BLES de la région, cependant à mon goût, en-soi, les plages de Pipa et le village empli de magasins de boui-bouis qui s'entassent les uns au dessus des autres ne m'ont absolument pas épanouie. Ce n'est qu'en s'éloignant du centre surpeuplé que l'on peut apprécier les quelques charmes de Pipa.

D'abord, en prenant le chemin de l'océan dans un petit bateau qui nous fait visiter quelques plages et les habitants de la Bahia dos Golfinhos voilà une première occasion de faire des rencontres spectaculaires.

Il s'agit d'une zone particulièrement riche en poissons (j'ignore leur nom) qui constituent la base de l'alimentation des dauphins, c'est pourquoi grâce à cette promenade en bateau vous pourrez faire la rencontre de ces adorables créatures à l'état 100% sauvage. Une très belle expérience.


Ensuite, si l'on continue à longer la côte, sur le Chapadão on peut admirer l'océan depuis les hauteurs des falaises, et parfois revoir quelques dauphins et même des tortues de mer!
Sur notre droite on devine la Praia do Amor (Plage de l'Amour) qui est censée avoir une forme de cœur, et c'est ainsi que ce clôt notre longue journée de promenade. Avec le bruit du fracas des vagues qui raisonne sur les parois du Chapadão, les petites têtes des tortues et dauphins qui nous émerveille à chaque sortie et l'océan encore et toujours présent.

1 commentaire:

  1. C'est merveilleux Alicia. je ne t'oublies pas pour le circuit dans la région de Campo Grande . Je vais m'en occuper cette semaine .
    Laurent

    RépondreSupprimer