jeudi 13 février 2014

LES FRUITS DU BRÉSIL




 Commençons par le citron vert, o limão, ici au Brésil, contrairement à la France, il est bien moins cher que le citron jaune, on l'utilise donc beaucoup plus couramment. Et lorsque que l'on dit limão, on visualise un citron vert. Pas comme chez nous où dans l'imaginaire collectif le citron est automatiquement visualisé jaune.




Le Maracujá ou fruit de la passion possède cette forme. Après l'avoir coupé en deux, on peut extraire la chaire gélatineuse du fruit pour faire un jus acidulé et rafraichissant. Ma sœur le transforme aussi en sauce pour accompagner le poisson avec du riz. 
Uma Delícia!!




La mangue, a manga, est bien différente ici! Déjà, elles sont toujours mûres! Pas comme en Europe où à tous les coups on les trouve toutes dures, sans ce petit goût doux et sucré qui émane de la chaire orangée. Il y a de nombreux manguiers ou mangueiras à ma fac. Je vois les fruits pendre des arbres tous les matins en sortant du bus, et j'attends avec impatience qu'ils murissent pour pouvoir en cueillir!
Lorsqu'on les prend directement de l'arbre, les branches mères laissent échapper une huile qui a l'odeur de la cire à bois que l'on utilise pour nettoyer les meubles (comparaison olfactive de Julien)!


Enfin, je vous en avais déjà parlé, voilà la noix de cajou, qu'on appelle castanha (de caju), détachée de son fruit. Ici, la noix est si commune que si on vous parle de castanha, il s'agira automatiquement d'une noix de cajou! Mangée fraiche comme ceci, elle est tendre et moelleuse, et son goût ressemble fortement à celui de l'amande douce. 






C'est avec les fruits que je me régale le plus ici! Les légumes sont bien moins gouteux qu'en Europe, et surtout ils sont moins variés.




Merci à la collaboration de la photographe officielle de ce blog: señorita Alexinha.

1 commentaire:

  1. Miam .. Ca donne envie quand ici on a que des clémentines à se mettre sous la dent ;)

    RépondreSupprimer